Comment adapter les règles de la maison à la situation inédite que nous vivons ?

- 23 mars 2020

A situation inédite, règles inédites à proposer aux enfants, mais avant de vous donner quelques exemples, faisons un point sur ce qu’est une règle.

Les règles sont liées au cadre de vie, à la société, elles régissent la famille. Elles sont évolutives selon plusieurs éléments :  les différents temps d’une journée, l’évolution des besoins des enfants, elles doivent être discutées en couple et être constantes.

C’est à vous, parents, de les décider et pour cela, je vous propose, pendant une journée, d’observer votre enfant ( on a le temps…) et de faire le point sur les gestes qu’il fait. Vous verrez alors que votre tout petit fait souvent les mêmes : pousser, courir, grimper, empiler, explorer, verser, déverser. Pourquoi alors ne pas réfléchir à des jeux qu’il pourrait faire en fonction de ces besoins ? Transformez votre salon en parcours moteur, sécurisez les lieux et faites du canapé un trampoline et des cartons qui trainent des toboggans, comme @darya. Laissez parler votre imagination en prenant le matelas de la chambre d’amis pour en faire une île déserte au milieu du salon et faites des cousins des requins à éviter.

Pour les règles du quotidien,un conseil, ne vous battez pas sur tout en ce moment. Si on prend le bain un jour sur deux, ce n’est pas grave, si on veut trainer en pyjama non plus. Les règles doivent être concises et adaptées à l’âge de votre enfant et pas trop nombreuse sinon, vous allez passer votre temps à dire « Non ». Exercice intéressant aussi pour prendre du recul : comptez combien de fois vous dites non dans la journée et pourquoi…et essayez d’en enlever quelques-uns… Et oui, car, plus il y en aura, moins il les respectera. Et n’oubliez pas de les répéter, souvent car le cerveau de votre enfant est différent du nôtre et il a besoin de répétition pour s’imprégner sinon, il va devoir tester cette règle. A vous d’en discuter entre adultes pour dire la même chose et rester cohérent.

Pour finir, je vous rassure, ce ne sont pas quelques semaines de sauts sur le canapé ni de pique-niques dans le salon qui auront un impact sur leur savoir-vivre futur 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *