Le partage

- 2 février 2020

Savoir partager est une habileté importante à acquérir pour pouvoir s’entendre avec les autres. C’est toutefois un apprentissage difficile pour un tout petit.

Tout d’abord, pour partager, il faut avoir conscience de l’autre, ne plus jouer en parallèle mais avec lui et, avant 2 ans c’est compliqué.

Les tout-petits savent seulement qu’ils veulent l’objet et qu’ils le veulent tout de suite. Ils considèrent que tout ce qui est à leur portée leur appartient. Il faut donc d’abord qu’ils prennent conscience de qui ils sont pour pouvoir faire la différence entre ce qui est à eux et ce qui est aux autres. Pas facile.

Le partage n’est pas quelque chose d’ instinctif chez l’enfant, mais mettons-nous à sa place 2 minutes:
Vous êtes chez le médecin, dans la salle d’attente, en train de lire un article passionnant sur la rupture imminente de Georges Clooney et de sa femme quand une dame vous arrache le magazine des mains, vous n’aviez même pas lu la moitié de l’article. ….Quelle est votre réaction ?
Sur ces entrefaites, le médecin arrive, vous enguirlande de ne pas prêter et donne raison à la voleuse de news……Alors, heureux?

Et oui, quand nous nous mettons à la place de l’enfant, notre regard change.
Ne le forcez pas à prêter sa voiture préférée à son cousin. Laissez-lui prendre conscience du temps, le temps de l’attente d’un désir, le temps de l’autre, le temps d’apprendre à formuler sa demande avec des mots, le temps de comprendre que ce prêt n’est que temporaire. Personnellement, je ne vais pas vous mentir, je ne prête même pas « temporairement » mes robes @sezane !

A 2 ans il est plus facile d’échanger que de prêter car pour prêter il faut savoir que l’objet va nous être rendu. Alors, rangez ses jouets préférés et si la situation est trop compliquée, proposez-lui de faire autre chose mais ne le forcez pas.

A 3 ans, les habiletés sociales sont plus grandes et les mots commencent à remplacer les gestes parfois maladroits pour obtenir ce que l’on veut. Félicitez-le quand il prête quelque chose, décrivez-lui les sentiments de l’autre.

Donner et recevoir, cela s’apprend et avant 4 ans, c’est encore difficile. A 4 ans, le langage est plus fluide et les négociations apparaissent.
Et, le  meilleur moyen de lui expliquer cette notion de partage est encore de lui montrer l’exemple. Alors si vous voulez me prêter une robe @sezane…..

P.S : Pour Georges et sa femme, malheureusement, pas d’orage en vue !